La vitalité des organes éliminatoires

Dans cet article, je parlerai des plantes les plus accessibles pour le bien-être digestif et plus particulièrement intestinal.

Les intestins représentent un des émonctoires (un organe dont la fonction principale est l’élimination des déchets) essentiels à l’élimination des toxines du corps. En plus de ses très nombreuses fonctions. Je pensais à sa place symbolique et énergétique dans le fonctionnement humain. Il faudrait presque un livre pour en parler en détail, d’ailleurs il en existe et de très intéressants à ce sujet. Je vais de mon côté me concentrer sur les plantes qui agissent efficacement sur cet organe.

Il est bien évidemment essentiel de prendre soin de nos intestins et de la vitalité de tous nos organes éliminatoires au risque d’une auto-intoxication. L’équation est quasi mathématique.

Imaginez-vous donc lorsque l’on entame un jeûne et/ou une cure de détoxication. Leur vitalité est essentielle dans la mesure où c’est par eux que passent l’élimination des déchets du corps.  Ces organes doivent être préparés et pris en compte dans ce processus. Les intestins en particulier, dans la mesure où certaines personnes, par une restriction alimentaire, risquent de moins éliminer par cette voie.

Lors de la phase de préparation de la cure, pendant et même après, certaines plantes spécifiques du système digestif (et non spécifiquement des intestins) sont utilisées . J’utilise également les huiles essentielles mais je vais me concentrer sur les plantes sous leur forme la plus naturelle à consommer en infusion, en jus ou cru par exemple.

 

LE FENOUIL

. Foeniculum vulgare

. Graines, racine (le légume)

. Infusion/Décoction 

Nous connaissons tous le fenouil comme légume-racine.

Une de ses principes actifs est l’anéthol (présent également dans le tilleul) contenu dans les graines et actives contre les troubles digestifs. C’est ici son action carminative qui est intéressante dans la limitation des gaz intestinaux.

En fonction de la saison, nous utilisons cette plante sous forme d’infusion de graines, d’huiles essentielles et/ou de légume cru. Si vous voulez aller plus loin, cet article résume bien l’essentiel sur cette plante.

 

LA MÉLISSE

. Melissa officinalis

. Feuille

. Infusion

Ce que j’aime avec la mélisse est qu’elle peut être cueillie à divers endroits et est facilement reconnaissable. Certaines personnes la confondent avec de la menthe, qui fait partie de la même famille, mais elle se distingue par ses tiges et feuilles velues et surtout par son odeur citronnée.

Les propriétés de cette plante sont particulièrement intéressantes, notamment contre les troubles digestifs mais aussi dans l’amélioration de la qualité du sommeil.

Encore une fois un article sur la mélisse qui en résume les caractéristiques.

 

LE PRUNEAU

. Prunus domestica (le prunier)

. Le fruit

Le pruneau est bien connu pour ses propriétés laxatives. Il est également très intéressant d’en consommer régulièrement dans son alimentation pour sa teneur en fibres, vitamines et sels-minéraux.

Cet article sur le pruneau résume l’histoire, le processus et les nombreux bienfaits du pruneau.

 

ALOE VERA

. Aloe Vera

. Latex à l’intérieur des feuilles

. Multiples formes en usage interne et externe

Les bienfaits de l’aloe vera en usage externe sont mis en avant, cependant cette plante est très intéressante en usage interne notamment pour le système digestif.

En effet, je voudrais souligner ici la contenance d’anthranoïde que renferme le latex ayant des effets laxatifs. La puissance de ses effets suggère une prise occasionnelle qui ne doit s’étendre dans le temps.

Personnellement en usage interne je ne l’utilise que très occasionnellement et je ne l’utilise lors des séjours en fonction des cas particuliers.

Pour aller plus loin, encore une fois, voici un article assez complet sur cette plante qui à ma grande surprise peut même être cultivée au nord de la France.

 

MAUVE

. Malva sylvestris (cousine de la malva officinalis, qui est la guimauve)

. Les sommités fleuries (les fleurs)

. Infusion

La mauve a des propriétés anti-inflammatoires grâce aux polyphénols qu’elle renferme et adoucissantes que lui confèrent les mucilages. D’ailleurs, toute la plante peut-être consommée. Les feuilles et les fleurs peuvent ainsi êtres des ingrédients d’une salade par exemple.

Pour plus d’information, j’ai trouvé ce résumé intéressant et bien fait

 

LES AUTRES PLANTES

Bien évidemment, il existe d’innombrables plantes qui bénéficient au bon fonctionnement de nos intestins, à condition de ne pas les prendre comme compensation à une hygiène de vie médiocre. Tout est non seulement une question de dosage et les bienfaits d’un tout se ressent toujours par la cohérence de multiples petites actions.

Prenez bien soin de vous et à très bientôt.