Je m’étais parfois demandé la raison pour laquelle les yeux de certaines personnes changeaient de couleur avec le temps. Je me souviens que ma grand-mère avait les yeux presque gris-jaune avec l’âge et ma nièce qui a eu des variations de couleur irienne depuis sa naissance.

Une des réponses pourrait se trouver dans l’iridologie.

Qu’est-ce que l’iridologie ?

C’est une technique utilisée surtout dans la naturopathie permettant d’étudier l’iris et d’établir un bilan métabolique et énergétique de la personne.

 

 »Tels sont les yeux, tel est le corps »  Hippocrate

Anatomie de l’oeil

Avant tout, il est bon de savoir que l’iris représente tout simplement la partie colorée de l’oeil. La pupille se trouve en son centre.

Couleur de l’iris = prédispositions pathologiques

 

Les iris représentent 3 couleurs originelles : 

   . Brun foncé

   . Bleu 

   . Vert

 Chaque couleur représente une prédisposition pathologique, c’est-à-dire que le corps est prédisposé à une certaine qualité de  »terrain ». Bien évidemment cette indication est en grande partie à relaticiser étant donnés de nombreux autres paramètres tels que le mode de vie général, l’environnement, etc… 

Prenons l’exemple des yeux bruns. 

Cette couleur d’iris indique une  »constitution hématogène » et donc une prédisposition aux maladies liées au sang (héma = sang en grec). Nous retrouvons les troubles circulatoires, le diabète et l’obésité. Une prédisposition est également à mettre en avant quant aux troubles hépatiques et biliaires. 

Nous retrouvons ensuite les iris de couleurs indifférenciables ou mixtes. Cette dernière indiquera une consitution mixte et sera une indication quand au niveau d’acidité tissulaire. 

 

Zones réflexes en iridologie

 

Aussi appelées  »zones ciliaires », ces zones représentent une partie spécifique du corps humain. A l’image de la réflexologie plantaire, chaque organe ou aire organique sera représentée sur une partie bien spécifique de l’iris. Ce qui est marquant et spécifique est le fait que la projection chez les  »vrais » droitiers est inversée chez les  »vrais » gauchers. 

Les projections nerveuses sont émises par les organes sur des zones de l’iris. Ces zones sont nommées  »secteur organique »

Chez les droitiers, la projection semble directe : chaque moitié du corps se projette sur l’iris homolatéral (du même côté) alors que chez les vrais gauchers, cela semble être inversé. 

Sur la photo ci-dessous vous voyez par exemple que la zone des intestins dans leur ensemble jusqu’au caecum se situe entre 5h et 7h (en découpant l’iris comme un cadran d’une horloge)

Signes d’atteinte organique

 

Comment reconnaître les signes d’atteinte organique ? 

Les atteintes de déséquilibres au niveau des organes peuvent se manifester de différentes manières :

 

   . Variations de couleur

 Si l’on reprend l’exemple précédent de l’iris brune : une décoloration plus ou moins importante manifestera une acidification du terrain.

 

   . Variation de la trame ou de la forme de l’iris

 Remarquons que les fibres de l’iris partent de la pupille et sont disposées en rayon vers sa périphérie.

C’est l’organisation de ces fibres (nommées radiaires) qui procure à l’iridologue un indice de vitalité. Plus les fibres sont serrées meilleure est la vitalité de l’individu et donc meilleure sera son immunité. Une trame lâche aux fibres espacées signera une énergie vitale moindre.

 

L’iris peut également être découpée en cercles concentriques, signes d’anomalies pouvant refléter des dysfonctionnements organiques, tout comme l’illustre l’image ci-dessous. 

 

 

L’évolution de l’iris au cours de la vie

 

 Les iridologues ont distingué 3 phases d’évolution de la trame irienne au cours de la vie. 

Le schéma ci-dessus représente globalement ces phases.

 

De grandes avancées 

 

L’iridologie, lorsqu’elle est pratiquée de manière sérieuse, fournit un bilan très précis et pointu dans la pratique naturopatique. Elle peut être utilisée par des homéopathe et médecins.  

L’intérêt principal réside également dans l’évolution des clichés au fil des consultations qui pourra fournir des informations sur les effets des moyens thérapeutiques mis en oeuvre durant les consultations préalables.

L’iridologie peut être donc un outil trè intéressant afin d’établir avec précision certains l’origine géographique de certains troubles ou dysfonctionnements organiques, lorsque ceux-ci ce sont manifestés au niveau physique.

Je serais très inéressée d’avoir le témoignage de personnes ayant recouru à cette méthode alors n’hésitez pas à me contacter.

A très bientôt et prenez soin de vous.